2015 # Décompression

Exposition Decompression, 2015 © AAPERTURA

Décompression, Collectif de jeunes artistes ukrainiens

20 avril – 8 mai 2015, Eglise Saint-Merry

En invitant du 20 avril au 8 mai 2015 un collectif de quinze jeunes artistes ukrainiens, « Ukraine scène libre », Saint-Merry élargit la fonction de l’église comme lieu de rassemblement et reconnaît la dimension  spirituelle présente dans une démarche politique comme celle de ce peuple qui, depuis la Révolution orange en 2004 et surtout les évènements de l’hiver 2013-2014, à Maïdan, cherche de l’air après avoir vécu dans les ténèbres profondes de l’oppression idéologique.

« Décompression » est une exposition romantique, puissante, proliférante, aux racines du politique qui donne à Saint-Merry un visage temporaire surprenant. Elle ne relève pas du documentaire sur les évènements passés ou en cours. Les artistes ukrainiens rassemblés par les organisateurs « Souffle collectif » expriment sur un mode artistique ce qui travaille en profondeur toute une société en gestation, mais menacée et amputée d’une partie de son territoire par le nationalisme totalitaire russe. Saint-Merry s’est ouvert à l’esprit de Maïdan. « Décompression » est une exposition politique, dans la mesure où elle parle d’un peuple en danger qui remonte à la démocratie dans la plus grande urgence, qui se forme une conscience collective et construit des manières de vivre ensemble mais doit s’arrêter dans ses avancées. Il s’agit aussi d’une exposition spirituelle, car les artistes expriment ce qui anime tout le corps social dont ils font partie et le transmettent en utilisant les médiums les plus divers.

Le titre de l’exposition et le commentaire qu’en fait Darya Koltsova, artiste et commissaire, sont expressifs de cette mise en scène d’un fort désir collectif de vie et de liberté.

Décompression : état dangereux pour la vie humaine qui survient à des personnes descendues profond ou longtemps dans l’eau et qui remontent trop vite. Dans cet état, le sang, de fait, peut « bouillir ». Les Ukrainiens, au cours des dernières années, ont été dans une atmosphère politique étouffante et n’avaient pas d’autre choix que de « remonter à la surface » pour une bouffée d’air frais. Cependant, cette remontée fut trop rapide et maintenant l’Ukraine doit s’arrêter de temps en temps, en s’adaptant aux nouvelles conditions : « expirer les gaz résiduels du corps du pays. » Le projet «Décompression» – est une «conversation» philosophique sur la révolution de la dignité, la peur et les espoirs romantiques, la douleur et l’unité.

> L’Eglise Saint Merry

Publicités