2021

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 2021-09_expo-damien-hirst_p1210144-1.jpg

Les Cerisiers en Fleurs de Damien Hirst

A la Fondation Cartier, du 6 juillet 2021 au 2 janvier 2022

 » Les Cerisiers en Fleurs parlent de beauté, de vie et de mort. Elles [les toiles] sont excessives – presque vulgaires. Comme Jackson Pollock abîmé par l’amour. Elles sont ornementales mais peintes d’après nature. Elles évoquent le désir et la manière dont on appréhende les choses qui nous entourent et ce qu’on en fait, mais elles montrent aussi l’incroyable et éphémère beauté d’un arbre en fleurs dans un ciel sans nuages. C’était jouissif de travailler sur ces toiles, de me perdre entièrement dans la couleur et la matière à l’atelier. Les Cerisiers en Fleurs sont tape-à-l’œil, désordonnées et fragiles, et grâce à elles je me suis éloigné du minimalisme pour revenir avec enthousiasme à la spontanéité du geste pictural. « 

Damien Hirst

> lire la suite

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 2021-expo-chat-c2a9-aapertura-01.jpg

Les Chats de Geluck

s’exposent en plein air sur les Champs-Elysées

L’exposition « Le chat déambule » de Philippe Geluck a finalement pris place à ciel ouvert le 26 mars 2021 sur les Champs-Elysées, entre la Place de la Concorde et le Théâtre Marigny.

Sur l’avenue parisienne la plus célèbre du monde, les visiteurs peuvent admirer la performance artistique et rire à l’humour de l’artiste belge.
« À travers ces vingt pièces, j’espère apporter au public de la joie, du rire et une certaine poésie surréaliste que nous affectionnons en Belgique », confie Philippe Geluck.
« Enfin un peu de culture ! Ca fait tellement de bien de goûter à la légèreté de Geluck, c’est une bouffée d’oxygène », s’émerveille une passante. Une légèreté qui a tout de même nécessité 20 tonnes de bronze puisque chaque statue pèse entre 800 et 1200 kilos. La plus grande d’entre elles, Sur le fil, mesure 2,80 mètres.

Visibles jusqu’au 9 juin, les 20 sculptures – dont trois fontaines – déambuleront ensuite dans une dizaine de villes françaises parmi lesquelles Bordeaux et Caen, avant de terminer leur périple à Bruxelles en Belgique. Les statues rejoindront ensuite leurs acquéreurs.

> la suite …

%d blogueurs aiment cette page :