2017 # Emmanuelle Lainé

Emmanuelle Laine, 2017 © AAPERTURA

Emmanuelle Lainé

Where the rubber of our selves meets the road of the wider world

Œuvres in situ / Anémochories, Du 03/02/2017 au 10/09/2017, palais de Tokyo

Emmanuelle Lainé réalise un gigantesque trompe-l’oeil sous la forme d’un arrêt sur image. Construite par plans successifs, surimpressions et décalages intempestifs, cette installation inédite s’inspire des réflexions menées par de nombreux théoriciens sur la figure du cyborg et le corps machinique.

Commissaire : Claire Moulène

L’ œuvre in situ d’Emmanuelle Lainé pour le Palais de Tokyo a été conçue en lien avec son exposition personnelle « Incremental Self / Les corps transparents » (commissariat Mélanie Bouteloup) qui ouvre en mars 2017 à Bétonsalon – Centre d’art et de recherche, Paris.

> Palais de Tokyo

Publicités